Skip to content Skip to footer

Rhumatologue

Brief info

En tant que médecin mais également simple citoyen, les problèmes liés à la migration m’interpellent depuis longtemps. Je me suis demandé depuis quelques années, comment je pouvais être utile à cette cause.

J’ai eu la chance d’avoir connaissance d’Action parrainage, qui propose à des familles suisse romandes de parrainer des migrants pour les accompagner dans leur parcours et de les aider si possible pour leur intégration dans notre société. J’ai l’honneur d’être le parrain dans jeune Érythréen, arrivé comme mineur non accompagné en 2015. À son contact et par les récits de son expérience, j’ai mieux appréhendé les difficultés et les traumatismes vécus par les migrants.
Arrivé au seuil de la retraite, je me sens prêt à consacrer de l’énergie et du temps à essayer d’améliorer les problèmes liés à la santé de la population migrante, en général. La création du groupe MASM m’a permis de rencontrer plusieurs collègues qui m’ont impressionné par leur énergie et la somme de leurs connaissances variées dans le domaine de l’aide aux migrants. Cela me conforte dans l’idée qu’il est temps de passer à la vitesse supérieure et de s’engager concrètement pour des causes précises.

Au vu de ce qui précède, la cause des Érythréens me tient particulièrement à cœur. Les décisions et les refus de statut de réfugiés pour beaucoup de requérants érythréens, au prétexte d’une soi-disant amélioration des conditions en Érythrée, entraîne une recrudescence de problèmes, notamment psychologiques chez ces migrants.

Les difficultés d’accès aux soins médicaux, la non prise en considération des certificats médicaux lors des décisions du SEM, sont également très préoccupantes, pour tous les requérants d’asile.
La surpopulation et les conditions insalubres dans les camps de réfugiés, notamment en Grèce et en Turquie font craindre une catastrophe sanitaire, en particulier en relation avec la pandémie actuelle du coronavirus. La Suisse devrait faire beaucoup plus pour tenter d’améliorer cette situation. Elle devrait également accueillir les nombreux mineurs non accompagnés qui ont besoin d’aide.

© 2020 MASM – Médecins Action Santé Migrants | Tous droits réservés | Site et design: konsept.ch