Skip to content Skip to footer

Pédiatre

Brief info

« L’immigration ne se nie pas, elle se gère »
Jean-Pierre Hocké (ancien Haut-Commissaire aux Réfugiés pour les Nations-Unies), La Côte 11 janvier 1993

Pédiatre et ancien médecin scolaire à Nyon, j’ai une expérience et un engagement dans le domaine de la pédiatrie sociale et communautaire ainsi qu’avec les populations vulnérables (enfants en situation de handicap, migration, mauvais traitement et précarité). Je fais partie du groupe de référence « Migrants » de la Société Suisse de Pédiatrie.

Il me semble important qu’il existe dans le canton de Vaud un groupe de médecins engagés, concernés par la santé des populations migrantes vivant chez nous et qui intègre toutes les spécialités médicales. Par populations migrantes je pense en particulier au domaine de l’asile et des sans papier.
Mes attentes sont multiples :
Participer à l’amélioration des soins et du « care » pour cette population
Mettre en avant l’importance des déterminants sociaux et légaux de la santé (enfance, logement, éducation et formation, soutien social, emploi, accès au système de santé)
Mettre en avant les violences structurelles (dans les domaines de la santé, de l’école, du travail, de l’asile, politique, …) qui ont un impact sur le développement de l’enfant, la santé et la santé mentale.
Mettre en avant l’importance d’une approche de la santé basée sur les droits humains/ Human rights based approach to health
Mettre en avant les facteurs de protection et de vulnérabilité, d’égalité et d’équité.
Mettre en avant l’importance du plaidoyer/Advocacy par les médecins dans le domaine de la santé. La combinaison de l’expérience clinique personnelle et de santé publique, permet, en partenariat avec d’autres, d’informer le publique et les politiciens. Il permet ainsi aux médecins de participer de manière constructive à la mise en place de stratégies qui protègent la santé et les droits des enfants et des familles migrantes.
Importance du travail pluridisciplinaire/transdisciplinaire impliquant tous les professionnels de l’enfant/la famille (santé, pédagogique/formation professionnelle, sociale, …).
Il est utile que nous soyons un groupe de médecins engagés. Cela permet un moment d’échange qui est une ressource pour nous à titre personnel, mais également nous permet d’être une ressource pour nos collègues sur le terrain, ainsi que pour tous les acteurs engagés dans le domaine de la santé et des soins. Nous pouvons ainsi participer à une meilleure adéquation du système de santé aux besoins de la population migrante et souligner l’importance de la prévention.

« Social paediatrics is an approach to child health that focuses on the child, in illness and in health, within the context of their society, environment, school and family ».

© 2020 MASM – Médecins Action Santé Migrants | Tous droits réservés | Site et design: konsept.ch